[M14]Un anniversaire pas si joyeux ?

Le spoiler complet pour Magic 2014 est disponible depuis ce matin, et pour être franc, après un démarrage qui semblait intéressant, la fin de cette saison de spoilers est pour le moins décevante, ceci sur plusieurs points :

  • Un 20ème anniversaire ? Où ça ?

On espérait que cette édition serait spéciale, car représentant le 20ème anniversaire de Magic. Le petit problème est que les créatures iconiques de l’époque qui ont été réimprimées dans M14 sont complètement dépassées (Cheval de Cauchemar, Ange de Serra, Vampire Sengien, Dragon Shivan), et que WotC a, une fois de plus, décidé de complètement négliger les sorts dans cette édition. Il aurait été possible de forcer un peu le trait en maintenant une année de plus le Lotus Doré dans le format, et en sortant une variété de médaillons (mini-Mox à 1CMC qui arrivent engagés, ou à 2CMC), un sort de pioche non moisi (au lieu duquel nous avons une version inférieure en puissance d’Alchimie Interdite, il faut oser), et de rééditer Time Warp et Time Reversal. Ce petit rappel au P9 aurait été sympathique sans aller trop loin. Ou alors, des versions upgradées des créatures iconiques mentionnées plus haut (on aurait pu imaginer un Archange de Serra ou un Seigneur de Sengir, par exemple). Voire même rééditer, par exemple, la Foudre (déjà fait voici quelques années).

  • Des raretés qui n’ont aucun sens

On sait que l’équilibrage en Limité compte beaucoup pour Wizards, ce qui peut amener à certaines décisions… surprenantes en terme de rareté. Mais ici, M14 dépasse tout. On citera en vrac : Lame du Destin rééditée en Uncommon, Domestication (une carte que déjà personne ne jouait à l’époque où elle était en Standard dans l’Ascension des Eldrazis) passée en Rare (j’imagine déjà ma joie à l’ouverture de ma 5ème ou 6ème…), Salve d’Antimagie (encore un très beau rappel d’Alpha, celle-ci) en Uncommon…

Une fois de plus avec le Core Set, tout semble fait pour que le jeu en Limité tourne autour des grosses bombes, alors que certains des derniers sets (Insurrection et Labyrinthe, notamment) nous avaient habitué à des formats Scellé reposant plus sur les synergies. Pas question que trop de removal, des contresorts ou un Contrôle Mental uncommon ruinent la belle journée d’AP du petit Timmy qui a ouvert un magnifique Sphinx Déchiffre-vent.

  • Des sorts encore trop chers en mana

Au fil des années, Wizards a pris le parti de diminuer sciemment la puissance des sorts, tout en boostant celle des créatures, au point qu’ils ne rééditeraient évidemment pas la Time Walk, mais qu’une 1/1 pour 1U avec « Quand cette créature entre en jeu, jouez un tour supplémentaire » ne choquerait personne. :)

Soit. Mais ici encore, M14 va très loin. Deux cas bien précis : le Burn rouge (pathétique, on en vient à regretter la Lance Calcinante, qui était déjà une version nerfée d’Incinération, elle-même pâle copie de la Foudre), et la Rampe verte (qui, hormis un remake de l’Elfe de Llanowar, démarre à 3 mana, avec… Havre Verdoyant, qui était déjà dans le Standard).

Et dans la série des sorts qui ne servent à rien, M13 avait marqué le départ des « Lucky Charms » (Plume d’Ange et compagnie), remplacés par des anneaux assez intéressants. Hé bien, M14 nous ramène une nouvelle série de Lucky Charms, plus chers en mana et encore plus mauvais dans la mesure où ils ne se déclenchent plus sur les sorts de l’adversaire (la Griffe du Dragon était une bonne carte de tech quand le miroir rouge était à la mode).

  • Des thèmes très forcés

On passera sur les Slivoïdes, dont le nouveau look et les capacités asymétriques (toujours cette philosophie du « all upside ») ont déjà fait couler beaucoup d’encre. On se concentrera sur les mini-relations entre quelques cartes (comme la Sorcière, la Salamandre et le Chaudron), ou encore les thèmes comme celui des enchantements. Qui parie que le bloc Theros aura une grosse composante Auras ? Aucune élégance dans la présentation de ces thèmes, et trop de départ dans tous les sens au lieu de donner une ligne directrice ou deux comme par exemple M13 avait réussi à le faire (avec le thème de Nicol Bolas et celui des 5 créatures légendaires et de leurs soutiens).

  • Une mana pitoyable

Depuis la 5ème édition (très exactement, depuis Alpha et à l’exception de la 4ème édition), tous les sets de base disposaient d’un cycle de double terrains. De nombreux sets de base disposaient aussi d’artefacts producteurs de mana, des Oiseaux de Paradis… Nous avons ici un Slivoïde du Paradis (une fois encore, le thème n’est pas du tout forcé, non…), Havre Verdoyant, et Grotte Chatoyante (passée en Uncommon, bien évidemment). Le Lingot de Sombracier n’est pas si mal, cela dit.

  • Encore et toujours des cartes EDH

J’adore l’EDH (oui, je sais, on dit Commander maintenant), mais je commence à être fatigué de voir dans chaque set de nombreuses cartes designées exprès pour ce format (coût de mana énorme, gros effet). De mon point de vue, ce qui rend l’EDH intéressant est la façon de trouver des cartes obscures et de les articuler entre elles. Si chaque set comprend sa dizaine de cartes « EDH-ready », on passe son temps à remplacer les bombes du set précédent par les nouvelles. Des cartes comme Invocation Fervente ou Ascension des Royaumes Obscurs sont 100% taillées pour l’EDH…

Histoire de finir sur une note positive, tout n’est pas à jeter dans M14 : on a quelques nouvelles créatures sympathiques (le cycle des 5 anti-couleurs, par exemple), des rééditions bienvenues pour divers formats (le Limon Nécrophage, notamment, risque de se faire fortement remarquer en Modern), et plusieurs archétypes pour le draft. Sur le plan esthétique, cette nouvelle édition est une totale réussite hormis pour les fans du précédent look des Slivoïdes, comme déjà mentionné.

Il n’empêche que ce set constitue une grosse douche froide pour terminer le Standard Innistrad, et risque de ne pas rester dans l’histoire du jeu. Une belle occasion ratée, en somme.

Ce contenu a été publié dans Opinion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>