Modern, encore un ban

Ce matin, j’ai eu la joie au réveil de découvrir que la bonne fée DCI était passée pendant la nuit et en avait profité pour démolir un nouveau deck Modern.

Cette fois-ci, le grand gagnant du jeu de la DCI est le deck Second Breakfeast (ou Eggs). Pour ceux qui ne connaissent pas, ce deck utilise les cartes Faith’s Reward et Second Sunrise pour recycler en boucle des Lotus Bloom et des Ghost Quarters (pour générer de la mana) et des « oeufs » (artefacts « cantrip » comme Chromatic Sphere ou encore Conjurer’s Bauble), ceci afin de piocher tout le deck et de tuer en recyclant une Pyrite Spellbomb.

Ce deck était un des derniers decks « pure combo » du format Modern, suite à l’éviscération de Storm par la précédente mise à jour de la banlist. Par « pure combo », j’entends une combo reposant sur un moteur spécifique, pas juste un assemblage de 2 cartes (comme Kiki-Jiki et Exarque Fourbe par exemple). Effectivement, comme souvent pour ce type de deck (Storm, High Tide…), le tour de combo était assez long, et s’il n’avait pas d’interaction spécifique (contresort, hate anti-cimetière…), l’adversaire était souvent amené à regarder le joueur combo mettre en place sa boucle tout en espérant qu’il ferait une erreur. Des retours de tournois assez problématiques (tours additionnels très longs dus à la présence de decks Eggs) ont aussi vu jour récemment.

Cela tombe bien, la DCI avait bien besoin d’une raison pour bannir un nouveau deck combo. C’est donc bien évidemment sous couvert de raisons logistiques qu’une pièce majeure du deck (à savoir Second Sunrise) a été bannie, neutralisant par là-même le deck (dans la mesure où l’alternative Faith’s Reward coûte un mana de plus).

De mon point de vue, ce nouveau ban représente la goutte d’eau qui fait déborder le vase en ce qui concerne le format Modern. WotC a une nouvelle fois réaffirmé son intention de gérer ce format soit-disant Eternel (sans rotation) à coup de hache. Rappelons que le coût des cartes pour le format Modern subit des variations extrêmement brutales (il n’y a qu’à voir les courbes de prix pour, par exemple, le Daybreak Coronet pendant la saison des PTQ, ou Dark Confidant pour une croissance continue), et qu’essayer de se constituer un deck viable au niveau compétitif représente un investissement considérable (on parle de 800€ voire plus de 1000€ pour bon nombre de decks compétitifs). A ce niveau d’investissement, une gestion aussi agressive de la banlist ne peut que détruire sur le long terme la confiance des joueurs dans le format.

Si au moins ce ban avait été couplé à un unban afin d’adoucir la pilule, ma réaction serait certainement moins épidermique. Globalement, de mon point de vue :

  • Le Contrôle en Modern est extrêmement faible, avec certaines pièces clés bannies parfois depuis le début du format (Jace, the Mind Sculptor, Ancestral Visions, Bitterblossom, Mental Misstep, les cantrips…), et ne peut fonctionner que dans des metas très bien définis
  • Du fait de la faiblesse du contrôle, les combos fleurissent avant de se faire bannir une à une (Blazing Shoal, Cloudpost, Seething Song, maintenant Second Sunrise)
  • Reste donc quelques combos à base de créatures (Pod, Splinter Twin), deux-trois decks aggro (eux-mêmes pas à l’abri de bans sauvages, cf. Wild Nacatl), et une vaste mer de decks midrange où le principal choix consiste en « avec quelle couleur agrémenter mon moteur vert/noir » ? Et là encore, si un de ces decks a le malheur de sortir du lot pendant 3 mois, boum banhammer (Punishing Fire, Bloodbraid Elf).

A titre personnel, il me devient très délicat de recommander à quiconque de s’investir dans le format Modern, ne voulant pas porter la responsabilité de voir un investissement en temps et en argent considérable s’envoler en fumée sur une décision arbitraire de la DCI. :(

Ceci tombe très mal à l’approche du set spécial pour le format, Modern Masters.

Ce contenu a été publié dans Opinion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>