[GTC]Insurrection : les 5 mécaniques révélées

Ca y est, nous connaissons désormais (en anglais toutefois) les 5 mécaniques de guilde d’Insurrection, la prochaine extension du bloc Retour sur Ravnica. Attention, nous n’avons pour l’instant que des exemples, il est donc probable que les effets exacts de ces mécaniques varieront de carte en carte.

Boros (Blanc/Rouge) :

Battalion est une mécanique nécessitant d’attaquer avec plusieurs créatures simultanément. Dans la mesure où le Standard compte actuellement de nombreux sweepers puissants (Verdict Suprême, Bûcher des Damnés, Mutilation, Terminus), les effets devront être particulièrement puissants pour compenser le risque d’une surexposition. Une petite idée en passant : le Meurtrisseur d’Eclairs. En effet, un des meilleurs moyens de limiter l’exposition aux sweepers est d’utiliser des créatures avec célérité…

Orzhov (Blanc/Noir) :

Ah, l’extorsion… « C’est joli ici… On n’aimerait pas que ça brûle… »

Cette mécanique semble assez faible si les effets ne sont pas variables, mais en même temps on a vu ces derniers temps que le gain de vie était devenu une composante fondamentale du Standard… Amusant avec un Ravaudeur de Foi Rhox, en tout cas (voire plusieurs).

Dimir (Bleu/Noir) :

Cette mécanique est une variante des auras qui offre des sorts gratuits. Ici, l’effet est celui d’Aubaine (Windfall). Selon les effets et leur coût, cette mécanique pourrait bien être très efficace en deck contrôle couplée à des créatures imblocables et/ou dotées de la défense talismanique. Un sort de removal ou de pioche avec un coût correct serait assez énorme sur un Pisteur Invisible, par exemple.

Simic (Bleu/Vert) :

L’Evolution pourrait être intéressante dans un deck construit correctement, mais pour l’instant j’ai un peu de mal à voir l’impact possible en Construit d’une 1/1 pour 4 mana n’affectant pas le board en entrant en jeu et nécessitant de jouer d’autres créatures pour un effet progressif…

Gruul (Rouge/Vert) :

Oh, un machin avec des pointes partout qui ne ressemble à rien signé Raymond Swanland !

Bloodrush permet apparemment de transformer des cartes de créatures en sorts de boost. C’est assez intéressant, dans la mesure où les sorts de boosts ont été historiquement peu joués (hors decks très spécifiques comme poison) pour deux raisons, l’une d’elles étant le fait qu’ils constituent de très, très mauvais topdecks quand on n’a pas de créatures pour les jouer. Bloodrush corrige ce problème. L’autre étant le risque de se manger un 2 pour 1 en se faisant tuer la créature par un éphémère en réponse au boost. Un bon choix de créatures (défense talismanique par exemple) peut permettre de passer outre cette seconde limitation.

Je me garde de porter tout jugement sur ces mécaniques tant que plus de cartes ne sont pas connues…

Ce contenu a été publié dans Previews. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>